Rechercher ma location de vacances

Nombre de vacanciers


U Catenacciu à Sartene (Grand Valinco)

gites-corsica-sartene

C'est la plus connue, mais aussi la plus saisissante des processions du vendredi saint

Le catenacciu à Sartene

Sartène, à la nuit tombée, vers 21 heures, alors que toutes les fenêtres se parent de bougies, un pénitent enchâiné (u catenacciu), vêtu d'une aube et d'une cagoule rouges, porte sur ses épaules une lourde croix en chêne massif. Sanglée à sa cheville droite, il traîne une chaîne de 17 kg.

Le pénitent rouge, enchaîné, porte sa lourde croix

Place Porta, les portes de l'église Sainte-Marie s'ouvrent à deux battants afin d'ouvrir le passage à la procession. Le pénitent rouge, enchaîné, chargé de sa lourde croix va débuter un parcours pentu du 1,8 km. Il est suivi d'un homme en blanc et de huit hommes en noir. Tous accompliront le chemin de croix pieds nus, entourés par les membre de la confrérie et suivis par la foule. Le parcours se poursuit ainsi dans les ruelles abruptes de Sartène.
Comme le Christ, u catenacciu chute trois fois. Il tombe une première fois devant l'oratoire Sainte-Anne, l'église paroissiale de Sartène du XVIIIe siècle. Pendant que le pénitent reste à terre, toute la ville e récite le ' Notre Père ' et le ' Je vous salue Marie ' saisie par l'intensité de cette scène.
Une nouvelle halte a lieu à l'intérieur de l'église Saint-Sébastien, où le pénitent se recueille, agenouillé devant l'autel.
Après la troisième chute, les pénitents rejoignent le parvis de l'église paroissiale. Un prédicateur remémore à l'assistance pieuse, les étapes de la marche expiatoire avant que tous regagnent l'église Sainte-Marie pour s' y recueillir.
A son tour, u Catenacciu rentre dans l'église, dépose la croix sur le maître-autel et se recueille, entouré de tous les pénitents. Agenouillés ou couchés devant le maitre-autel, les pénitents devront attendre que tous les pélerins aient baisé un à un le Christ gisant.

U catenacciu, le mystérieux pénitent

catenacciu est reconduit au couvent, et beaucoup plus tard, dans la nuit, pour ne pas être reconnu, il regagnera son domicile, son village, son maquis, ou sa prison ... car nul ne saura qui est ce pénitent excepté le curé et la liste des volontaires est très longue.




Inscrivez-vous à la newsletter

Pour être informé de nos actualités et promotions, merci de nous indiquer votre email.